Poursuivi Pour Viol et détournement de mineure : l’accusé prétend qu’il croyait que sa petite amie était majeure !

«Je suis l’auteur de la grossesse de ma petite amie, K. D., mais je jure ne l’avoir jamais violée. Nous avons entretenu des relations consenties entre amants, à trois reprises. Les deux premières liaisons ont eu lieu dans ma chambre, entre amoureux, la troisième, dans celle d’un ami. Je ne l’ai jamais contrainte à faire ça avec moi. Quand on m’a annoncé sa grossesse, je l’ai acceptée, avec l’engagement de payer ses ordonnances ». C’est la déclaration faite par Ch. Signane, poursuivi pour viol, pédophilie et détournement de mineure, devant la chambre criminelle du tribunal de grande instance de Thiès, en l’absence de la partie civile. Aussi d’ajouter : « J’avais l’impression que ma copine avait au moins 20 ans, je ne la prenais pas pour une mineure». C’est en juillet 2020, à Pékesse, dans le Cayor des profondeurs, que le jeune Ch. Signane, qui avait quitté Dakar pour retourner à la maison familiale, avait fait la connaissance de K. D., avec qui plustard s’était établie une relation amoureuse. Quelques mois plus tard une des tantes de la fille a constaté un changement morphologique chez cette dernière. Une échographie subie au poste de santé de Ngaye Mékhé a révélé une grossesse de quelques mois. Interrogée sur sa grossesse, la fille a désigné Ch. Signane, l’accusant de l’avoir violée dans sa chambre, sous la menace d’un couteau.

L’avocat général a souligné que « le viol n’est pas avéré dans la mesure où il n’y a aucun élément qui prouve que la fille a été contrainte sous la menace d’un couteau ». Pour la pédophilie, le présentant du ministère public dit avoir constaté que le mis en cause a « posé des actes sexuels sur la fille en la caressant avant de la pénétrer ». Il estime aussi que le détournement de mineure est avéré, « l’accusé étant coupable du fait qu’il a invité la fille dans une chambre à l’insu de ses parents ». L’avocat général a requisl’acquittement du prévenu du crime de viol et a demandé de le déclarer coupable des délits de pédophilie et détournement de mineure. Il a requis 5 ans de réclusion criminelle à l’encontre de l’accusé Ch. Signane.

 L’affaire sera vidée le 25 juin prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *