Assises de la justice – Tâtonnements, grincement de dents: les premiers couacs

Le Président Bassirou Diomaye Faye va lancer ce mardi 28 Mai prochain dans le cadre de la journée du Dialogue national, les Assises de la justice, au Centre international de conférence Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio. Si la désignation du Professeur Babacar Gueye comme Facilitateur des Assises fit l’unanimité, l’invitation de Clédor Séne, la non invitation de membres de la Coalition Diomaye a fait sortir de la torpeur certaines autorités comme l’ancien Procureur Alioune Ndao. L’ancien Ministre de la Justice sous l’ère libérale Cheikh Tidiane Sy a lui décliné l’invitation qui lui avait été faite.

Le Président Faye a en effet désigné le Professeur Babacar GUEYE comme Facilitateur des Assises de la Justice dans le cadre de la journée du Dialogue national. Prévues mardi prochain 28 mai au Centre international de conférence Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio, elles s’inscrivent dans le cadre de la quatrième édition du dialogue national. Ces assises visent à recueillir les contributions des citoyens sur le système judiciaire sénégalais, un chantier prioritaire pour le président Bassirou Diomaye Faye, élu le 24 mars dernier, qui souhaite « réformer et moderniser la justice ». Le professeur Babacar Guèye a joué un rôle actif durant le processus électoral, en participant au mouvement « Aar Sunu Élection ». « Sa nomination en tant que facilitateur des Assises de la justice est donc une reconnaissance de son engagement pour les valeurs républicaines » , indiquent certaines sources. Les anciens Ministres de la Justice Cheikh Tidiane Sy sous l’ère Wade ou Ismaëla Madior Fall ont été invités. Le premier cité a décliné l’invitation. « Je remercie les autorités chargées de l’organisation des Assises de la Justice du 28 mai 2024 pour leur invitation, en ma qualité d’ancien ministre de la justice. Étant actuellement absent du Sénégal, je les informe par ce communiqué que je ne serai pas en mesure de participer à cette importante manifestation » a indiqué dans un communiqué Cheikh Tidiane Sy.

De son côté l’ancien Procureur Alioune Ndao a rué dans les brancards notamment dans la sélection des invités notamment ceux de Benno. «  Inviter Benno bok yakaar au dialogue national sur la Justice et ignorer royalement la Coalition Diomaye Président. Quelle bêtise. Où va ce pays ? » a-t-il posté sur facebook. « Les rares membres de la Coalition qui ont été invités l’ont été sur la base de leurs anciennes fonctions(ex. Mimi Touré en tant qu’ancienne Présidente du CESE)mais pas en qualité de membre de la Coalition Diomaye. Pendant ce temps BBY a été invité es nom et es qualité » a-t-il ajouté

Face à ce méli-mélo , le Ministère de la Justice a tenu à recadrer le débat. « Depuis hier, nous assistons à la publication et au partage d’une liste de participants invités au dialogue national sur la justice. Nous tenons à informer l’opinion que cette liste n’émane pas des services du Ministère de la Justice , et est loin d’être exhaustive. Cette liste était juste une base de travail et celle définitive sera disponible sous peu. Le Ministère de la Justice présente toutes ses excuses pour les désagréments causés » assure les services de Ousmane Diagne.

DD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *